The binding of Isaac

Wiki-background Ce jeu, c’est simple, c’est l’amour de ma vie. Il est juste génial, et je le recommande à tous. Il coûte genre moins de quatre euros sur steam, et il a une durée de vie quasiment illimitée (J’ai joué plus de quatre-cent heures, et je n’ai toujours pas tout débloqué, pour vous donner une idée).
Ma critique ne sera pas objective et tellement brouillonne que ça va être marrant:
Alors l’histoire déjà pour commencer; c’est assez sombre, on incarne ici Isaac un petit garçon que sa maman a essayé de sacrifier parce Dieu (qu’elle a entendu lors de plusieurs épisodes psychotiques) lui a demandé de lui prouver sa dévotion en tuant son fils. Mh sympa hein? Donc Isaac il a entendu sa mère dire « Ok Dieu je vais tuer mon fils parce que c’est toi que j’aime, kisskiss » alors il a cherché à se barrer vite fait, et bingo, dans sa chambre il a trouvé une trappe, ni une ni deux, pour échapper à sa grosse maman il saute dedans sans se poser de question.
C’est là que le premier niveau commence. Ce qui est fantastique avec ce jeu, c’est qu’on ne peut pas faire deux fois la même partie, en effet, tout y est généré aléatoirement: les salles, les boss, les objets que l’on trouve… Le principe est simple, c’est un zelda like: à chaque niveau on a:
une salle avec un objet spécial = la treasure room une salle avec un gros méchant boss qui nous file un objet à la fin et nous permet d’accéder au niveau d’après et des salles aléatoires avec des p’tis monstres pour avoir des clés, des pièces, des bombes… Souvent y a un magasin aussi, qui permet d’acheter des bombes clés et autres petits objets.
Au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu, on débloque des personnages qui ont chacun des points forts et des points faibles (ex: Magdalène qui démarre avec beaucoup de vie, mais qui n’est pas très rapide, et pas très forte). Je pense que pour commencer il vaut mieux avoir quelqu’un qui pourra vous expliquer les petites astuces (ou alors jouer avec le wiki ouvert, il est super complet, tout y est expliquer, c’est magique). Il faut jouer ce jeu au clavier, selon moi, car à la souris ça devient très vite relou, et le missclic est si vite arrivé…
Personnellement au début, j’ai galéré, j’avais débloqué aucun perso, je jouais avec Isaac, je dépassais pas le niveau trois, et je tombais souvent sur les mêmes objets (souvent pourris), mais un jour on m’a dit « Mais qu’est ce que tu fous, débloques Cain (un autre perso), c’est vachement plus simple de jouer avec lui » et là, le déclic, j’ai fini le jeu une fois, deux fois…Finir le jeu plusieurs fois et débloquer des personnages, ça débloque aussi des nouveaux objets, et des nouveaux boss…Qui vont vraiment améliorer le jeu et le rendre plus simple. Et quand l’on pense qu’une fois qu’on a tué Mom, on a terminé le jeu, on est si loin de la vérité…
The binding of Isaac s’installe sur à peu près n’importe quel PC, aussi pourri soit-il, car il ne prend pas beaucoup de place et n’utilise pas beaucoup de ressources, grosso modo, il ne demande pas un matos très sophistiqué.
La musique est super, (même si on a tendance à la couper au bout d’un moment), les graphismes sont géniaux aussi, l’univers un peu trash/dégueu peut rebuter un peu au début mais c’est ce qui fait son charme. Ce jeu a une durée de vie de malade par rapport à son prix
Outre les références bibliques (et il y en a des tas), ce jeu possède également de très nombreuses références à l’univers des jeux-vidéo et plus généralement, à l’internet (cette chose magique), c’est très rigolo.
On aime ou on n’aime pas, mais c’est impossible de donner un avis constructif en jouant seulement quatre partie de dix minutes car c’est en jouant que l’on va débloquer le véritable potentiel du jeu.
(Et son créateur, Edmund Mc Millen, est très sympa, vous pouvez d’ailleurs lui poser toutes sortes de questions là: http://www.formspring.me/EdmundM )

fresquefamiliale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s